Non classé , ,

Voyager demande un minimum d’organisation pour alléger son sac à dos. Pourtant, qu’il est bon d’effectuer une bonne nuit de sommeil et de se simplifier le quotidien, tout en essayant d’être au plus écolo et que tout passe en cabine.
Je ne vais pas parler de la trousse de premiers secours, des savons secs… mais des petits objets qui vont permettre de mieux vivre au quotidien. Du moins, c’est le cas pour moi, chaque personne étant différente. Les besoins seront également différents en fonction de votre type de voyage, mais pour du long terme, ils sont toujours avec moi. Ce sont mes 10 indispensables en voyage.

 

1 – L’oreiller / tour de cou transformable

Même si je dors peu, j’ai besoin d’un vrai repos réparateur, autant dire que je ne voyage jamais sans, car il convient à toutes les situations.
En mode tour de cou dans les transports ou en mode oreiller sur le sol, il fait tout en un et m’a permis de dormir en tout lieu, en tout temps.
Et l’un des côté sert également de support pour tablette.
J’ai le mien depuis 4 ans, il est toujours en vie et ne se déforme pas, car il est remplit de petites billes, et est tout léger.
Comme il est doublé, même si la première couche devait craquer, j’aurai toujours le temps de voir pour le recoudre à temps.
Ca prend un peu de place lorsqu’on le transporte, mais pour le passage du sac dans l’avion, une fois sorti, les hôtesses le laissent passer avec vous.
Si la taille du sac est limité, il peut s’attacher à un mousqueton.

2 – Les boules quies

Qui n’a pas déjà eu affaire à un ronfleur dans une auberge, une chambre d’hôtel aux murs en cartons ou de devoir dormir la fenêtre ouverte donnant sur une rue bruyante…
L’indispensable pour toute personne au sommeil léger.

3 – Le zap-it! Contre les douleurs et démangeaisons des piqûres d’insectes

Les moustiques m’adorent – de trop même – et avec une allergie, ça peut vite devenir insupportable. Mon colocataire au Royaume-Uni m’a fait découvrir ce petit objet peu encombrant mais tellement soulageant.
Une pression, un petit courant électrique, eh hop ! au revoir les démangeaisons.
Certains le considèrent comme un gadget, pour moi, c’est juste un soulagement incalculable.
Et il remplace le tube de crème anti-démangeaisons qui ne sent pas spécialement bon et qui prend de la place dans le petit sac transparent.

4 – Le combo cuillère / couteau / fourchette en plastique dur

En voyage, on ne sait jamais rééllement ce que l’on va manger en chemin. Une simple envie de yaourt, une salade composée ou un simple morceau de pain avec du fromage… Tout est possible désormais sans se dire « Mince ! je n’ai pas de cuillère ! »
Et l’avantage, ça passe dans le sac en cabine 🙂
Il existe différentes options. Soit un tout en un – Pas très pratique quand le coin de la fourchette fait couteau -, soit un lot des 3 éléments séparés – d’après moi bien plus pratique -.

5 – Un Camelback – La poche à eau

Plus pratique qu’une bouteille car ça ne se renverse pas partout, pas besoin de chercher à l’attraper, plus grande contenance – entre 1 à 3 litres -, se place directement dans la poche spéciale du sac à dos et ca reste plus frais car non exposé au soleil.
C’est aussi léger que certaines gourdes en métal pour la randonnée.
Par contre, n’hésitez pas à investir dans une poche au plastique assez épais et un peu rigide. Ca se gardera plus longtemps, moins de risque de fuite et c’est plus facile à glisser dans le sac car ça garde en partie la forme droite (surtout pour les 3 litres).
Le petit inconvénient, ne pas oublier de vider la poche avant les barrières de sécurité à l’aéroport.

6 – Les pastilles de purification d’eau

Partir en randonnée plusieurs jours, se retrouver dans un pays où l’eau n’est pas traitée… et se retrouver sans eau potable à disposition. La galère !
Bien s’hydrater en voyage est essentiel, alors autant être couvert en toute circonstance.

7 – L’ouvre boîte et bouteille de campeur micro modèle

Comme il est tout petit, il passe en cabine.
Ca permet d’ouvrir une bouteille lors d’une soirée feu de camp, d’ouvrir ses conserves, les paquets récalcitrants… et pas besoin de cette grande tige qui prend toute la place pour rien.

8 – La mooncup

Le problème, qui touche pratiquement toutes les filles chaque mois, résolu en quelques grammes seulement et à disposition en tout temps.
Pas besoin de penser à acheter les tampons ou les serviettes et à les transporter jusqu’au mois suivant…
En plus, ça se garde plus longtemps sur la journée, ca se nettoye simplement à l’eau et ca se réutilise pratiquement à vie.
Je passerai les détails bien-être supplémentaires pour ne pas faire peur à ces messieurs 😉

9 – La serviette microfibre modèle 15*15

On parle toujours des grandes serviettes microfibres mais on oublie qu’il en existe de petits modèles en 15*15 qui se replient dans une pochette – qui peut également s’accrocher à un mousqueton -. Donc, accès simplifié, lavage facile, séchage rapide.
Ca m’a évité de me faire refuser un accès au bus suite à des chaussures de randonnées pleines de terre, de replacer de la vaisselle trempée dans le sac ou encore d’essuyer mon appareil photo après une cascade bien trop mouillante.
Ca aurait utilisé de l’essuie tout pour rien – sauvons les arbres – ou de me retrouver à devoir laver mon unique serviette ou de la tremper avant la douche…

10 – La lampe de tête à manivelle, démontable et multi-usage

Qui ne s’est pas retrouvé sur une route de nuit, à pied ou à vélo, dans une auberge sans lampe individuelle ou dans une tente avec un besoin de lumière…
Le soucis des torches c’est qu’elles peuvent être assez lourdes, encombrantes et il faut les tenir. Sans compter les piles…
J’ai trouvé le genre de lampe tout en un. L’élastique tour de tête pour avoir les mains disponibles en tout temps, pliable autour du guidon d’un vélo… Dans une auberge, en la déclipsant de son support, on peut l’utiliser sans avoir à réveiller la meute.
Finalement, elle se rechargeable par manivelle.
Pas besoin de se surcharger avec des piles, un peu d’huile de coude et le tour est joué.

Voili voilou pour mon top 10 des objets qui me simplifient la vie en voyage, prennent peu de place et qui m’ont sauvé plus d’une fois la mise.
 
De votre côté, quels objets pour simplifier le quotidien en voyage recommanderiez-vous ?
Un objet qui ne vous quitte jamais et qui à coup sûr n’est pas refusé dans les avions ?

Non classé , ,

Un commentaire sur “10 indispensables qui simplifient ma vie en voyage”

Écrire un commentaire