Fêter à l’étranger… jamais seule

Les non voyageurs pensent toujours que célébrer les fêtes n’est pas chose facile dans un nouveau pays et que vous allez passer ces dernières seul, dans votre toute petite chambre, comme un asocial. Pas de panique, ce n’est absolument pas le cas ! Si vous ne voulez pas fêter seul les événements tels que Noël ou le Nouvel an, il est plus que facile de le faire, même si vous arrivez le jour même.

En 2011, je suis arrivée à Cardiff le 27 décembre, tard dans la nuit. J’ai passé l’un de mes meilleurs réveillons du nouvel an quelques jours après avec mes colocataires et d’autres personnes rencontrées dans un pub. Je sais, c’était facile car je partageais une maison mais c’est une option. Croyez-moi, après cela vous permet de bien connaître vos colocs, tout comme eux vont très vite vous connaître 😉

Lisbonne - Nouvel an 2014
Lisbonne – Nouvel an 2014

En 2014, je suis arrivée à Stuttgart environ 2 mois avant Noël mais aucun de mes amis n’était disponible… Evènement familial bien entendu.
Ne pas aller dans ma famille pour Noël n’était pas un gros problème, je n’étais pas la seule sur la liste des abonnés absents. Ma sœur était au Portugal.
Jusqu’au 23 décembre, je ne savais toujours pas ce que j’allais faire pour Noël. Je voulais aider dans des associations mais je n’ai reçu aucunes réponses. J’ai appelé différentes organisations, demandé des conseils sur une page Facebook d’expatriés, mais rien.
Sur cette page Facebook, j’ai remarqué que je n’étais pas la seule qui n’avait pas trouvé d’opportunités pour aider.
La veille du réveillon, j’ai commencé à lancer le thème de fêter Noël autour d’un buffet improvisé entre personnes sans plans pour la soirée.
Evènement de dernière minute, magasins fermés le 24, un potluck était vraiment une bonne idée.
Finalement, nous étions 4 personnes, une première rencontre, 4 nationalités. Beaucoup de nourriture, de la bonne compagnie et de bons fou rires en fêtant ensemble ce réveillon de noël.

Il est toujours facile de ne pas fêter seul, la chose étant de ne pas penser : quittez votre logement, sortez, parlez à des personnes ou trouvez simplement des personnes dans votre cas. La vie est simple et ce n’est pas parce que vous êtes voyageur que vous ne pouvez pas en profiter comme tous les autres !

Petite française - mais pas SI petite - expatriée depuis 2011. Après le Royaume-Uni chez les Gallois et l'Allemagne chez les Schwab, c'est au tour du Canada chez les Québécois. Passionnée de voyage, d'expatriation, de culture, de cuisine et du DIY, j'aime partager et discuter autour de ces thèmes.

COMMENTAIRES

Écrire un commentaire