Déménager par soi-même en camion au Royaume-Uni
Autour de l'expatriation,  Expatriation au Royaume-Uni

Déménager soi-même en camion au Royaume-Uni

Bois photo créé par freepik – fr.freepik.com

S’expatrier revient souvent a changer de vie et d’environnement. Lorsque les finances le permettent ou que la distance est bien trop longue, il est souvent plus avantageux de revendre et d’acheter sur place. C’était notre option si nous décidions de nous installer quelques temps au Canada. Pour le Royaume-Uni, il a fallu faire quelques calculs tout en faisant toujours quelques concessions… Déménager soi-même en camion au Royaume-Uni, sans prise de tête et à moindre prix, c’est tout à fait possible !

Faire le tri

Même si nous savions que déménager en camion était possible, nous ne voulions pas nous encombrer de choses qui ne nous convenaient plus. Cela permet de diminuer les frais autant pour la taille du camion que le poids; et donc la consommation de carburant.
Il est utile de créer trois listes : « non négociables », « à voir si la place le permet », « sans importance ».

L’avantage du Royaume-Uni, malgré les prises électriques différentes, le voltage reste le même qu’en France. Quelques adaptateurs ou câbles britanniques et il sera facile d’utiliser nos appareils électriques. Comme nous avons décidé de louer notre appartement en France et de ne pas le revendre, nous y avons laissé le gros électroménager.

Ayant des meubles familiaux et des meubles de salons acquis avant notre départ au Canada, nous ne voulions pas vraiment nous en séparer. Le canapé et les chaises ont été vendus car encombrants et ne correspondaient plus à nos besoins. La chambre à coucher était dans la liste des « à voir si la place le permet ».

Pour les vêtements, nous avions fait le tri avant le départ du Canada. Autant dire que les armoires étaient pratiquement vides et le retour du Canada assez léger dans ce domaine.

Nous n’avions pas de jardin mais faisant beaucoup d’activités extérieures, il y a une belle quantité d’équipement de camping et de pêche, un vélo et le second optionnel.

Comme vous le savez, je cuisine énormément. J’ai beaucoup de choses dans les armoires qui se rapportent a cette autre passion. Le tri n’y a pourtant pas échappé. La seule chose qui n’était pas négociable : mes livres de cuisine. Au fil des années et de mes voyages, je me suis constituée une collection plus qu’impressionnante, il faut l’avouer.

Règlementation Post Brexit

Le Brexit n’étant pas encore en place à l’époque de notre déménagement, la libre circulation des biens et des personnes était toujours d’actualité et n’avait donc engendré aucuns frais.
Maintenant, il est nécessaire de faire une déclaration de changement de résidence qui doit être validée avant que les biens n’arrivent au Royaume-Uni. Elle doit être effectuée au plus tard dans les 12 mois après votre arrivée au Royaume-Uni pour éviter de payer les taxes.
Les biens à usage personnel et ayant été achetés plus de 6 mois auparavant ne sont normalement pas taxés, sauf exception. Quelques explications sur le site du gouvernement britannique.

Le camion et l’assurance

Peu d’articles étaient disponibles sur les possibilités de déménager par soi-même en camion au Royaume-Uni.
En regardant les différentes offres toutes incluses, cela nous revenait à 2000€ en faisant beaucoup de tri. Impossible de mettre autant dans le déménagement et de devoir racheter bien plus sur place ! 

Concernant la location de véhicule, le problème avec le Royaume-Uni, c’est que peu de sociétés de location acceptent que l’on dépose le véhicule de l’autre coté du tunnel. Il fallait donc prévoir un aller-retour.
Des amis et membres de notre famille ont un un permis poids lourds, il aurait donc été possible de choisir cette solution et de déménager tous nos biens mais cela aller nous revenir bien trop cher.
Il faut savoir que pour un camion de 3,5 tonnes et plus, et qui n’est pas immatriculé au Royaume-Uni, une taxe journalière est applicable.
Pour les informations, c’est ici.
Suite aux prix de location, nous nous sommes limités à une camionnette pouvant être conduite par un détenteur du permis voiture.

Finalement, un ami avait une très large et haute camionnette, suite à son activité professionnelle, et nous  proposait de l’utiliser pour déménager. Le véhicule n’était plus assuré car en attente de vente, mais il nous a été possible de souscrire à une assurance en ligne pour le weekend. Au final, la solution la plus économique puisque nous avons disposé du véhicule pour 50€, prix de l’assurance.
Nous avons utilisé les services de assurance en direct.

La traversée

Pour la traversée, nous avions l’option tunnel sous la Manche et ferry. Il est toujours bon de comparer les prix en incluant le shuttle car étonnement, pour le fourgon que nous avions, c’était beaucoup moins cher et en plus, nous gagnions une heure de traversée.
Pour les prix, je regarde souvent sur aferry, mais pour les billets de dernière minute, il peut être intéressant de faire le tour des sites des sociétés directement : P&O, Shuttle et DFDS.
Dans notre configuration : départ de Calais le vendredi de nuit et départ de Douvres le dimanche en début d’après-midi. Le billet acheté quatre jours plus tôt nous a coûté 112€.

A Calais, au passage de la douane française, contrôle du contenu du fourgon. Inutile de vider le véhicule, il est simplement demandé d’ouvrir les portes. Un douanier passera un coup de scanner et il est nécessaire de répondre aux quelques questions basées sur les raisons du séjour. Pas de complication, le tout se fait rapidement. Côté britannique pour le retour, rien de cela.

Suite au Brexit, il vous est désormais demandé de présenter le dossier de déclaration indiqué dans le paragraphe Réglementation post Brexit et validé par le gouvernement.

Sur les routes

Arrivée au Royaume-Uni, il est temps d’adopter la conduite à gauche et ses ronds-points, les distances et vitesses en miles et l’absence de priorités à droite.

Il y a de nombreux radars de vitesse qui contrôlent la vitesse moyenne sur une certaine distance. De plus, les vitesses peuvent varier sur l’autoroute en cas d’accident ou autre évements, il faut donc être prudent puisque les amendes vous seront transférées en France.

En conclusion

Pour un déménagement des environs de Lille à Cardiff (550km environ) et retour, coût total de l’opération : 362€.
– 50€ d’assurance 
– 112€ de traversée 
– 200€ de carburant
– 0€ de frais de payage

En ayant loué une camionnette un peu plus petite pour le weekend et la longue distance, il fallait compter entre 400€ et 500€ de plus.
Dans tous les cas, cela revenait bien moins cher que les 2000 euros demandés par la société de déménagement. Nous avons trié pour rentrer le tout dans la camionnette mais avons pu déménager bien plus que nous ne l’aurions fait avec la société de déménagement.
Au final, la chambre à coucher et le second vélo nous ont même suivi.

Déménager soi-même en camion au Royaume-Uni a été bien plus avantageux que de racheter sur place, dans notre cas. Il est certain que d’avoir fait le tout en un weekend fut éprouvant mais l’économie était plus que conséquente…

La petite anecdote, Monsieur M. a finalement dû retourner en France car le second chauffeur a remarqué, le jour du départ, que sa carte d’identité était périmée depuis 7 ans 😮 Au final, petit contre temps, mais un billet de bus Lille Cardiff nous est revenu à moins de 20€. 

Petite française - mais pas SI petite - expatriée depuis 2011. Après le Royaume-Uni chez les Gallois et l'Allemagne chez les Schwab, c'est au tour du Canada chez les Québécois. Passionnée de voyage, d'expatriation, de culture, de cuisine et du DIY, j'aime partager et discuter autour de ces thèmes.

Écrire un commentaire