La fête de la bière en Allemagne

Quand on pense fête de la bière, on pense à l’Allemagne, Munich, la Bavière, l’Oktoberfest.
Pour le côté traditionnel, on pense à ses tentes, ses chopes, ses charmantes demoiselles aux décolletés plongeants et ces messieurs en shorts à bretelles.
Pour le côté festif, chansons à boire, accolades, les verres qui cognent et les gens en train de danser sur les bancs.
Autant de stéréotypes qui pourtant n’en sont pas. D’après moi, la fête de la bière en Allemagne, c’est quelque chose qu’il faut tenter au moins une fois dans sa vie.

Le problème, une fête de la bière, ce n’est pas bon marché. Le prix du weekend peut facilement passer à un nombre à 3 chiffres juste en festivités. Ajoutons les prix des transports et des hébergements qui gonflent en cette période et cela devient assez coûteux.
Alors si vous êtes tenté de vous y rendre ou si vous voulez découvrir les alternatives à l’Oktoberfest, voici les quelques infos qui devraient vous servir.

 

La fête de la bière – Où, Quand, Combien ?

Où ?

Les plus grosses fêtes de la bière se situent dans le sud de l’Allemagne.
La plus célèbre à Munich – Bavière – et sa petite sœur à Stuttgart – Bade-Wurtemberg.

Quand ?

Saviez-vous que l’Allemagne compte non pas une mais DEUX fêtes de la bière ?
Je ne compte pas les petites fêtes de la bière le temps d’une semaine qui sont beaucoup plus petites et n’ont rien à voir avec ce genre d’événement. Je parle de gros festivals.
La plus célèbre, l’OktoberfestLa fête d’octobre – se passe entre mi-septembre et mi-octobre.
Sa petite sœur, la FrühlingsfestLa fête du printemps – se passe entre mi-février et mi-avril.
Ces noms sont généraux et chaque festival est renommé dans la ville où il a lieu et a ses propres dates et heures d’ouvertures.
Par exemple, les tentes des festivals à Stuttgart sont ouvertes de 11h à 24h – en moyenne – alors que celles du festival du printemps à Munich n’ouvrent que de 18h à 24h.

Tickets pour les tentes
Tickets pour les tentes

Combien ?

A Munich, Le prix de votre masse dépendra de la taille de votre tente (Plus celle-ci est grande – et donc célèbre -, plus votre bière sera chère) et tourne au dessus de 10€.
Une masse sera moins cher lors de la Frühlingsfest. Environ 25% d’après les chiffres.
A Stuttgart, une masse ou un repas coûte en moyenne 9€ (peu importe le festival).
Ajoutez à chaque masse servie un pourboire d’1€ pour le serveur:

N’oubliez pas de faire le plein de pièces de 1€.

Si vous réservez une tente à l’avance, il y a des tarifs spécifiques incluant les tickets pour vos bières et celui de votre repas. Si vous ne voulez pas manger, il est possible de l’échanger contre un ticket boisson.
En moyenne 4 masses + 1 repas avec place réservée coûte environ 50€.
Si le site des réservations indique complet, vous pouvez toujours tenter d’en trouver dans des groupes locaux sur Facebook. Des personnes en achètent souvent à l’avance et ne peuvent finalement s’y rendre.

Les hébergements à Munich sont beaucoup plus chers que ceux de Stuttgart.
Regardez les différents comparateurs de vols comme skyscanner car en octobre les prix vers Munich grimpent en flèche.

A l’extérieur ou sous une tente ?

Tenter de rentrer dans une tente les weekends peut être un réel parcours du combattant si vous souhaitez aller dans les plus célèbres. Souvent la tentative est vouée à l’échec si vous êtes trop nombreux. Mais il y a toujours possibilité de tenter avec plus de succès les soirs en semaine.

Et si vous ne pouvez toujours pas rentrer, sachez que le fête de la bière ce n’est pas seulement les tentes.
En fait, c’est une énorme fête forraine remplie d’attractions, de stands en tout genre, de nombreux biergarten ou encore d’une zone à ciel ouvert remplie de plusieurs chalets et tables avec bancs comme en intérieur avec une bonne ambiance. La pluie et le froid peuvent par contre vous en dissuader.

La fête de la bière à Munich

L’Oktoberfest – La fête d’octobre

En 2015, l’Oktoberfest – la fête d’octobre – a regroupé près de 7,2 millions de visiteurs ayant descendu 6,9 millions de litres de bières et cela sur un peu plus de deux semaines. – Sources oktoberfest.net
Autant dire qu’un beau paquet de monde est chaque année au rendez-vous et qu’obtenir une place sous une tente est un réel jeu de patience sachant qu’il y a environ 100.000 places assises.

L’Oktoberfest débute chaque année le premier samedi de la deuxième quinzaine de septembre à midi et ferme ses portes le premier dimanche d’octobre.

Starkbierzeit – La saison de la bière forte

La fête du printemps à Munich s’appelle la Starkbierzeit – La saison de la bière forte.
La Starkbierzeit est deux fois plus petite et est beaucoup moins connue que l’Oktoberfest. Donc c’est aussi beaucoup moins touristique et donc moins cher.
Les dates d’ouvertures sont environ de mi-février à mi-mars mais certaines tentes ne sont ouvertes que 2 à 3 semaines sur le temps total des festivités.
Les tentes sont également ouvertes uniquement en soirée de 18h à minuit.

Bon à savoir, La frühlingsfest est plus grande à Stuttgart qu’à Munich.

De la currywurst, hummm
De la currywurst, hummm

La fête de la bière à Stuttgart

Das Cannstatter Volksfest – La fête des habitants de Cannstatt

De l’avant dernier vendredi de septembre au second weekend d’octobre, Stuttgart célèbre la Cannstatter Volkfest. Le roi Guillaume Ier instaura la fête du peuple de Cannstatt lors des années de famine.
La Cannstatter Volksfest est l’équivalent de l’oktoberfest de Munich. Un peu plus petite mais l’ambiance y est autant au rendez-vous que chez sa grande sœur.

Das Stuttgarter Frühlingsfest – La fête du printemps de Stuttgart

La Stuttgarter Frühlingsfest est à Stuttgart ce que l’Oktoberfest est à Munich mais au printemps.
Cette fête du printemps et le plus grand festival de bière d’Europe en cette période.
Celle-ci dure trois semaines de mi-avril à la première semaine de mai.

 

Le fête de la bière, vous vous y êtes déjà essayé ? Vous en avez pensé quoi ?
Et si non, est-elle sur votre liste de choses à tenter au moins une fois ?

Les filles, si vous voulez aller encore plus loin et vous habiller avec une robe traditionnelle, je vous conseille aussi cet article – Mission Dirndl – sur ce qu’est une dirndl, comment la porter et quelques autres astuces.

Petite française - mais pas SI petite - expatriée depuis 2011. Après le Royaume-Uni chez les Gallois et l'Allemagne chez les Schwab, c'est au tour du Canada chez les Québécois. Passionnée de voyage, d'expatriation, de culture, de cuisine et du DIY, j'aime partager et discuter autour de ces thèmes.

COMMENTAIRES

Écrire un commentaire