Marche sur le glacier de Skaftafell

Skaftafell, parc naturel au sud de l’Islande, lieu où s’allient glace, terre et lac.
En septembre, le blanc se mêle au noir et au vert offrant de magnifiques contrastes. En hiver, des pics de neige et de glace à perte de vue.

Skaftafellsjökull - La rocade
Skaftafellsjökull – La rocade

Ce lieu, qui a servi à de nombreuses prises de Game of Thrones pour les décors glacés et enneigés, est aussi connu pour ses activités diverses telles que la marche sur le glacier de Skaftafellsjökull.
Bien entendu, ce genre d’activité n’est pas à prendre à la légère et ne partez pas seul à l’aventure. Il y a de nombreux guides qui vous permettent de faire cette activité en toute sécurité.

Arrivée au pied du glacier, la vue est impressionnante. Le vert des plaines, le noir de la terre cendrée et le blanc / bleu de la glace.
On enfile les chaussures à crampons, on se muni du pic, et on se dit « Ça risque de glisser… ». Etant maladroite, je m’attendais à une bonne partie de fou rire.
On fait le premier pas à tâtons, en hésitant, puis finalement la chaussure accroche la glace. Une sensation totalement inattendue.
On enchaîne les pas et la marche se fait toute seule. Beaucoup plus simple de marcher sur la glace que sur des talons à vrai dire.

En avant, marche !
En avant, marche !

Plus on avance, plus on découvre les couleurs froides mélangées au noir des bordures de glace qui aident à définir la solidité des plaques. Une ascension au sommet offrant une vue imprenable sur l’endroit et des pics de glaces se dressant devant soi.
Chaque pas disparaît après notre passage, il est presque impossible de savoir quel chemin a été emprunté lors de la traversée; donc faire demi-tour par la même route, on peut oublier, surtout que l’étendue de blanc offre très peu de points de repères.

Petit stop pour un rafraîchissement où il est bon de boire l’eau fraîche qui coule du glacier, à même le sol, en utilisant des techniques d’escalades.

Petite descente en rappel
Petite descente en rappel

La montagne étant abrupte, nous voilà partis pour une petite descente en rappel. Le bonheur quand on n’a pas touché une corde depuis des années.

L’activité, même si sportive, varie en intensité en fonction du programme que vous souhaitez. Il n’y a donc aucune raison pour ne pas s’y aventurer 🙂

Petite française - mais pas SI petite - expatriée depuis 2011. Après le Royaume-Uni chez les Gallois et l'Allemagne chez les Schwab, c'est au tour du Canada chez les Québécois. Passionnée de voyage, d'expatriation, de culture, de cuisine et du DIY, j'aime partager et discuter autour de ces thèmes.

COMMENTAIRES

Écrire un commentaire