Non classé , , ,

Après un peu plus de deux ans sur Stuttgart, d’autres horizons en perspective. Deux années où j’ai eu la chance d’apprendre beaucoup sur l’Allemagne et la culture allemande (surtout dans le Sud).
J’ai décidé de revenir sur l’expérience et faire quelques listes de points culturels en fonction de thèmes, histoire de se rendre compte que même si le pays est frontalier, il n’est pas sans grandes différences.
Avec le temps, on s’y fait, mais au début cela peut choquer. C’est ce que j’appelle l’adaptation dans mon pays d’adoption 🙂

Cette semaine, le premier volet sera sur la culture allemande sur les routes.

Etre piéton

Il faut savoir qu’en Allemagne le piéton n’est pas prioritaire hors de ses zones. Si vous traversez en plein milieu de la route, ne vous étonnez pas si la voiture ne s’arrête pas. Les passages piétons sont faits pour ça !

Essayez un peu de traverser un passage piéton alors que le feu pour ce dernier est rouge.
Si vous tenez à votre vie, c’est à éviter. A peine le feu de signalisation passé au vert que les voitures accélèrent.
Sans compter les regards de la part de nos amis allemands en mode faiseur de moral. “C’est pas bien !”
Et en prime, même s’il est 3h du matin, qu’il n’y a pas un seul chat dans les parages, sachez que traverser lorsque le feu est rouge peut vous coûter un peu plus de 15 euros si vous êtes grillé par Monsieur le policier… Autant dire qu’il est préférable d’éviter.

La piste cyclable, c’est pour les cyclistes !

Les allemands sont tout le temps à vélo. A même se demander s’ils en font vraiment pour arriver à destination sans même porter une trace de sueur 😮
Et donc comme à leurs habitudes très carrées, chaque chose à son utilité. Et une piste cyclable, c’est fait pour les vélos et uniquement les vélos !
Apprêtez-vous à vous faire sonner, crier dessus voir même bousculer si vous avez le malheur d’être en mode piéton en plein milieu du couloir car il ne s’arrêteront pas.

Sur la route

Comment dire… En ville, on va difficilement se plaindre. Les allemands étant respectueux des règles, ce n’est pas un problème. Pas trop de fous du volant donc le tout se passe de manière assez fluide.
Sur l’autoroute, c’est une autre histoire. Certaines parcelles sont sans limitation de vitesse et ce peut être facilement un capharnaüm. Normalement, on double à gauche, vitesse la plus faible à droite et on se rabat même entre deux camions si on doit limiter de trop la vitesse sur les bandes de gauche. Ca, c’est dans la théorie.
Dans la pratique, peu de voitures se rabattent réellement et restent le plus souvent sur la voie centrale alors qu’ils ne sont qu’à 100 km/h. Ca fait freiner, ca entraine quelques ralentissements. J’ai arrêté de compter le nombre de voitures qui doublent par la droite. Vue à la vitesse ou parfois certaines voitures déboulent sur les bandes de gauche, vérifiez votre angle mort. Genre TOUJOURS !
Et quand vous doublez, appuyez directement et fortement sur le champignon.
Utilisez toujours vos clignotants. Les allemands se mettront même à ralentir pour vous laisser changer de file si vous les prévenez assez à l’avance.

Route sur Stuttgart entre lumières et travaux.
Route sur Stuttgart entre lumières et travaux.

Attention radar !

Vous vous plaignez des radars que l’on a France ? Venez vivre en Allemagne et vous allez comprendre ce que veulent vraiment dire radar et contravention.
Vous vous attendez à ce petit panneau attention radar ou route à risque de surveillance ? Oubliez ! Ici, rien d’indiqué. Les règles sont les règles peu importe l’endroit, alors on ne prévient pas. Mais par contre ces petits boîtiers vert bouteille, tous fixés en hauteur, sont partout. Et de nuit pour les voir, bon courage ! En bas d’une pente, dans un virage, dans un tunnel ou à sa sortie, aux feux… bref partout ! Alors conseil, évitez au maximum de dépasser les limites autorisées car une amende, ca va, mais sur un long trajet, cela peut facilement faire monter la note.

En voiture, de bons pneus tu dois

Les routes en Allemagne en hiver peuvent être un calvaire. Il est donc obligatoire d’avoir au minimum des pneus 4 saisons en hiver sous peine d’avoir une belle amende de minimum 40€ et un point en moins. Les autorités ne rigolent absolument pas sur ce sujet. Voiture étrangère ou pas. Mêmes certaines parcelles d’autoroutes obligent à avoir des pneus neige.
Renseignez-vous donc avant de prendre la route en Allemagne.

 

Voili voilou, vous êtes prévenus sur le comportement des allemands sur les routes et les petites spécialités culturelles dont le crédo « Les règles sont les règles ».

Non classé , , ,

Écrire un commentaire