Recette de la poutine

Recette de la poutine - Trick Or Trip

La poutine, c’est le plat que tout le monde, québécois ou non, te conseille de goûter au Québec. La poutine, c’est LE plat dont les québécois sont fiers et c’est le deuxième produit / plat québécois le plus connu en dehors du Canada, le premier étant bien évidemment le célèbre sirop d’érable.
La poutine, ça se trouve n’importe où, à toute heure du jour ou de la nuit. C’est un peu comme le kebab en Allemagne, voir en France en fonction des régions.
La poutine, c’est le bon gueuleton de retour de soirée pour se remplir l’estomac après une nuit endiablée à danser.

Mais la Poutine, c’est quoi au juste ?

La première fois que je goûtais une poutine, c’était à Ottawa lors du road trip Ontario – Québec en 2017. Maintenant que je vis au Québec, j’ai voulu en apprendre plus sur cette superstar au pays de l’érable.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Trick or Trip (@trickortrip) le


La poutine, à l’origine c’est :

  • Des frites
  • Du fromage en grain
  • De la sauce brune bien chaude – équivalent de la gravy

Et le tout, dans cet ordre pour simplement permettre au fromage de fondre un peu.

Le fromage en grain

Vous entendrez beaucoup parler de ce fromage sous le nom de fromage skouik-skouik. Mâchez un petit morceau de ce fromage et vous verrez, on a l’impression qu’il fait skouik-skouik sous la dent…
C’est en fait un Cheddar très doux. On le sent à peine mais sa texture est un élément important de la poutine.
De par sa forme, il est également surnommé le fromage en crotte.

Je me suis renseignée sur la confection de ce fromage mais n’ayant pas tous les éléments pour le préparer, je me tourne pour l’instant vers le producteur du coin.
Plus il est frais, meilleur il sera avec une petite touche fondante. *Miam*

Fromage en grain utilisé dans la poutine
Fromage en grain utilisé dans la poutine

La sauce brune

Si vous connaissez la sauce gravy, alors vous être très proche de la sauce utilisée dans la poutine.

La plus courante dans une poutine simple est assez poivrée, mais il y a des versions plus sucrées type barbecue. Cela dépend vraiment l’assaisonnement apporté par le chef ou si vous voulez compléter votre poutine avec d’autres légumes ou viandes.
La barbecue sera souvent utilisée avec de la viande de bœuf effilée par exemple.

Il est possible d’en acheter en boite, voire en poudre, mais elles sont souvent très salées, la liste des produits fait peur et je ne les apprécie vraiment pas.

Mon histoire avec la poutine

Et là, je sais que je vais me faire quelques ennemis au Québec, mais je dois l’avouer : j’ai du mal avec la poutine de beaucoup de restaurants. Je trouve la sauce souvent très lourde et écœurante. On va dire que la phase digestion se passe avec difficulté.
Beaucoup de restaurants utilisent des sauces en boite ou en sachet, et elles ne sont vraiment pas des plus agréables. ☹
Après en avoir mangé deux en deux semaines car une amie quittait le pays, j’en faisais une indigestion, c’était trop !
Monsieur M arrivait quelques jours plus tard mais là, je n’arrivais vraiment pas à l’amener manger une poutine. Je ne pouvais plus en voir en peinture ☹, lui qui adore ça en plus…

Alors que je demandais des adresses sympas pour manger de bonnes poutines et que Monsieur M puisse s’en délecter, on m’a conseillé de la faire moi-même.
Je pensais qu’on me parlait encore de sauce préparée, mais pas du tout ! Faire sa poutine est en fait très simple !

Moi qui pensais vraiment que la poutine n’était pas ma copine, j’ai enfin trouvé une recette de sauce qui n’était ni trop lourde, ni trop écœurante, avec moins de produits chimiques que dans une préparation et qui a vraiment bon goût !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Trick or Trip (@trickortrip) le


La recette de la poutine

Pour cette recette, je me suis inspirée de plusieurs sites, dont celui d’une pimpante québécoise qui m’inspire beaucoup, Manon de la petite bette et de sa vidéo sur la recette de sa poutine.

3 poutines normales
15 minutes
45 minutes
Facile
La sauce brune peut être congelée

Les ingrédients

L’accompagnement

800 g de frites
Évitez les frites moles car avec la sauce, ça ne va pas être agréable. Croquantes, elles seront un peu ramollies et donc parfaites.
350 g de fromage en grains du jour

Sauce brune

20 g de beurre
450 ml de bouillon de volaille – Soit vous en avez en stock, soit vous en achetez du préparé, soit vous utilisez les ¾ d’un cube dilué dans l’eau bouillante
450 ml de bouillon de bœuf – Soit vous en avez en stock, soit vous en achetez du préparé, soit vous utilisez les ¾ d’un cube dilué dans l’eau bouillante
La qualité des cubes est importante si vous ne voulez pas vous retrouver avec quelque chose de trop acide ou de trop salé.
1 oignon moyen
1 grosse gousse d’ail
30 g de fécule de maïs
1 cuillère à café de moutard en poudre ou de grains de moutarde concassés
20 ml de ketchup légèrement sucré – ou de la tomate concentré avec 1 cuillère à soupe de sucre
1 cuillère à soupe de vinaigre blanc
10 gouttes de tabasco
10 tours de moulin à poivre assez gros

Comme il y a du bouillon, il n’est vraiment pas utile d’ajouter du sel.

La préparation

À feu doux, faire revenir votre beurre et ajouter les oignons coupés assez finement.
Les cuire doucement pour obtenir des oignons bien fondants qui ont libéré leur jus.
Ajouter l’ail coupé en petits morceaux et laisser de nouveau cuire doucement deux minutes.
Ajouter les bouillons et porter à ébullition. Laisser bouillir jusqu’à ce que le liquide ait diminué d’un bon tiers.

Vider le contenu en vous aidant d’un tamis pour enlever les morceaux. ¾ dans une casserole, ¼ dans un autre petit plat.

Reporter les ¾ de la préparation sur le feu.
Ajouter la poudre de moutarde, le ketchup, le vinaigre, le tabasco et le poivre. Bien mélanger.

Dans le ¼ de la préparation, ajouter la fécule de maïs et mélanger pour éviter les grumeaux.

Ajouter le mélange dans la préparation déjà sur le feu et mélanger tout en portant de nouveau à ébullition. La sauce brune va s’épaissir au fur et à mesure.
Quand vous obtenez une texture bien lisse, qui a un peu bruni, qui reste coulante tout en étant un peu épaisse, alors c’est prêt. Il faut compter un bon 10 minutes.

Le dressage

Les frites, le fromage et la sauce par-dessus. Le chaud va ramollir et faire un peu fondre le fromage.

Soit vous servez dans deux grosses assiettes, soit dans des pots assez larges et assez hauts pour des plus petites portions toutes mimi !

Bon appétit !
Pour une fois, je me suis vraiment régalée avec une poutine 🙂

Petite française - mais pas SI petite - expatriée depuis 2011. Après le Royaume-Uni chez les Gallois et l'Allemagne chez les Schwab, c'est au tour du Canada chez les Québécois. Passionnée de voyage, d'expatriation, de culture, de cuisine et du DIY, j'aime partager et discuter autour de ces thèmes.

COMMENTAIRES

Écrire un commentaire