Romance à distance – #1 La réalité

Si on m’avait dit il y a encore quelques mois que j’aurai une romance avec un français, j’aurai rit aux éclats… Un non voyageur ? Vu mon style de vie, ce n’est pas compatible… Une romance à distance ? J’ai déjà tenté et si les deux ne jouent pas le jeu, alors ça ne fonctionne pas…
Ô idiote ! Je peux mettre ces remarques aux oubliettes car oui je sors avec un français – et un ch’ti comme moi en plus – qui n’a quitté Mère France que pour des projets scolaires en plus de 30 ans, qui vit donc à plus de 6h de route de chez moi et que je connaissais à peine.
L’amour ça tombe, c’est tout ! Boom prends-toi une belle claque ma fille et apprends de nouveau 🙂

Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j’apprends
Nelson Mandela

La triste réalité coût et temps liés à la distance

Moi en Allemagne dans le Bade Württemberg, lui en France dans le Nord. – Hauts de France, pardon !
Jonglage entre bus, trains, avions, covoiturages et j’en passe, on peut faire de 18h en budget serré à 7h en y laissant quelques organes sur la route. Les aéroports de Bruxelles ne sont pas à côté, et celui de Lille, vu les prix, laissez moi rire… Les bus et les trains passent obligatoirement par Paris ou alors par X changements pour plus de temps. En voiture, peu de covoiturages, sinon c’est 6 heures sans les embouteillages (qui sont énormes en Allemagne) et qui est, d’après moi, très optimiste vu que la dernière fois j’ai mis bien plus de 7h en ayant évité les heures de grande circulation.

Juste deux petites journées coûtent facilement un bon 5 jours de backpack en Europe de l’Est 😮
Alors on se limite à des visites toutes les 5-6 semaines ou plus, rien de réellement défini. On se dit qu’il y a pire que nous, on tente d’en rire facilement car on sait ce qui nous attend l’année prochaine : des visites bien moins fréquentes, plus longues, un budget plus conséquent et des heures de vol… car c’est Canada pour moi.

Beaucoup de couples en relation à distance se fixent des dates de retrouvailles avant mêmes qu’ils ne soient de nouveau séparés. J’avoue que ce n’est pas trop mon cas. On voit plus au feeling en fonction du temps, des économies, des événements et des vacances.
Alors oui, une relation à distance c’est un gros investissement. Autant en temps qu’en argent, alors les Picsou, pensez-y 🙂

L’amour est la seule passion qui se paie d’une monnaie qu’elle se fabrique elle-même.
Stendhal

La communication au centre de tout

Les problèmes de communication arrivent dans tous les couples, que ce soit à distance ou non, mais il est vrai que ce dernier critère envenime facilement la situation…

On a beau essayer de garder contact le plus possible, il y a des périodes où ce n’est vraiment pas facile. Dans les débuts on parle, tout le temps, on s’appelle dès que possible, on s’envoi des messages vocaux, on fait quelques vidéos, des photos. Bref, tout ce que l’on peut pour sentir l’autre au plus proche de soi et dans sa vie.
Puis les semaines s’écoulent, les choses de la vie quotidienne nous rattrapent, la communication devient plus rare, les doutes et les peurs s’installent, on s’éloigne peu à peu. Bref, une période assez chaotique qui mettra le couple à rude épreuve.

Le problème du silence, c’est qu’il veut tout et rien dire. – Très philosophique, je sais 😉
Dans une relation à distance, surtout quand on ne connaît pas bien l’autre, le silence est souvent interprété négativement :  « Il se fout de moi, de notre relation, il me trompe… ». De gros scénarii qui peuvent aller parfois très très loin, surtout quand la jalousie est au rendez-vous !
On tente les douces conversations qui restent sans réponse, on commence à s’énerver et là, c’est la cata ! Beaucoup ont tendance à baisser les bras dans ces moments là et prennent des décisions qu’ils regrettent.
Si ce n’est pas le cas, l’autre s’emporte également ou se braque. C’est la grosse dispute ou l’ignorance intégrale – Oupsss Mea Culpa -. Mais avec des centaines, voir des milliers de kilomètres, qui vous séparent, la communication risque d’être encore plus difficile. Patience est alors mère de vertu dans ce cas, la sincérité dans vos explications et si les deux tiennent vraiment l’un à l’autre, la situation s’arrangera. Mais la grosse conversation devra avoir lieu pour éviter que la situation ne revienne.

L’on ne peut communiquer avec les autres que dans l’amour gratuit, la sincérité et la simplicité du cœur.
Sundari

Ancienne cabine téléphonique remastérisée - Londres
Ancienne cabine téléphonique remastérisée – Londres

La compréhension de l’autre

Avant, pendant et après la tempête, il faut prendre du temps pour comprendre l’autre, parler et renouer peu à peu la complicité et le dialogue. La patience va être la clé du succès. – Moi qui ne le suis pas, j’ai appris à le devenir, du moins pour ce point et avec une certaine limite tout de même 😉
Pensez à cette étape comme une nécessité pour apprendre à connaître l’autre, ses limites et se comprendre ensemble. On ne vit pas avec sa moitié, on ne connaît pas toutes les facettes de sa personnalité et tel un ours, il est parfois nécessaire de rentrer dans notre grotte.

Le silence a souvent une raison, avec le temps, on apprend à laisser l’espace nécessaire à l’autre lorsqu’il en a besoin ou trouver les mots pour l’aider à se livrer. Ce peut être une simple période de fatigue extrême, des petits soucis du quotidien qu’on ne veut pas partager lorsque l’autre n’est pas au mieux ou alors de gros problèmes dont on ne veut pas parler, tout simplement parce qu’on ne se sent pas prêt à le faire. Il faut apprendre à l’accepter et lorsque ce dernier sera prêt, il abordera lui-même le sujet. C’est difficile, surtout quand on partage tant de choses mais un être n’est pas l’autre, nous avons tous notre manière de gérer nos problèmes.

Monsieur M a tendance à ne pas parler de ses problèmes temps qu’il ne se sent pas prêt à en parler. A l’époque, je n’en savais rien. Cette attitude m’a value quelques crises de nerfs. Un soir, j’ai été trop loin et résultat : Communication inexistante pendant plusieurs jours. J’ai appris la leçon : Respire, take it easy. Je me suis calmée et petit à petit le dialogue s’est reformé.
A cette période, j’ai même été à la limite de baisser les bras. Puis j’ai continué à me battre en ayant appris de mon erreur. Désormais, quand il est prêt, il m’en parle, s’il est distant, c’est qu’il en a besoin. Mais plus on connaît l’autre, plus il est facile de se comprendre et d’éviter ces situations extrêmes. Mais il y a encore du boulot car c’est vraiment un travail sur chacun et sur son couple !

L’illumination crée la compréhension, la compréhension crée l’amour, l’amour crée la patience, la patience crée l’unité.
Malcom X

De la confiance

La relation à distance implique un style de vie qu’il faut comprendre et une confiance énorme en votre moitié pour ne pas la vivre mal. Certaines personnes ne comprennent pas ce genre de relations, surtout si elle risque de durer plus d’un an.

Nous ne sommes pas célibataires, mais notre moitié n’est pas avec nous. Il est vrai que c’est parfois déconcertant. On ressent ce petit manque de présence qui nous rend parfois envieux de nos couples d’amis.
D’un autre côté, il ne faut pas pour autant s’arrêter de vivre. Une soirée entre amis, une activité favorite, un petit weekend découverte. La distance est déjà difficile, alors si vous ne vous faîtes pas plaisir de la sorte, vous allez passer votre temps à vous morfondre.
Pouvoir profiter de ces différentes choses implique d’avoir confiance en l’autre. Pas besoin de savoir ce qu’il va faire à la minute près ! Il faut lâcher la pression. Votre relation n’est pas une prison, ne tient pas non plus dans une boule de cristal. Si votre relation est vraie, pas besoin de vous gâcher la vie en harcèlement ou en mises en scène.

Si vous avez tendance à la jalousie, ces moments de communication limitée risquent d’être ingérables. Si vous n’avez pas confiance en l’autre, vous risquez de perdre la tête, de devenir parano, de regarder ce qu’il fait à chaque instant sur les réseaux sociaux, d’avoir tendance à contacter des amis en commun. Une folie qui va vous détruire et détruire votre relation. C’est la chose la plus difficile à gérer pour les personnes atteintes de jalousies et la confiance est alors quelque chose de primordiale. Puis les amis n’aident pas trop non plus car la première raison d’un silence est souvent pour eux que l’autre nous trompe.

N’étant ni l’un ni l’autre jaloux, j’avoue ne pas me poser de questions sur ce point. Pour ce qui est de la confiance, pareil. Nous faisons nos activités chacun de notre côté, on en parle, ou pas… Non pas pour le cacher à l’autre, mais simplement parce qu’on considère ne pas avoir besoin de se dire tout ce que l’on fait si ce n’était pas si important ou intéressant ou une activité habituelle genre boire le café chez grand-mère. Imaginez-vous entendre l’autre vous dire je suis allée aux toilettes, j’ai fait caca tout vert. Hummm, vous l’avez !

L’amour n’est qu’une débauche du sang et une concession de la volonté
William Shakespeare

Bague de Claddagh
Bague de Claddagh

Une relation à distance peut-elle toujours marcher ?

Comme je le disais dans l’introduction et expliquais dans l’article, c’est un travail à deux. Ce qui veut dire que si les deux n’y croient pas, alors la relation est vouée à l’échec. Si vous ne vous faîtes pas confiance alors il risque d’y avoir quelques problèmes dans le temps.
De plus, cette situation de distance doit être temporaire. Elle peut durer plusieurs années, mais un but doit peu à peu se définir.

Ma précédente relation à distance est morte. Nous étions ensemble pourtant depuis plusieurs mois mais le manque de communication, le manque de confiance en lui et surtout une impression de savoir que la relation ne fonctionnerait pas a mené rapidement à cette conclusion. Dans ce cas, on ne va pas se battre, il n’y aura pas d’engueulade, juste une discussion platonique.

Avec Monsieur M, je ne compte plus trop le nombre de fois où je me suis énervée ou que j’ai pesté de mon côté quand il faisait lettre morte, que j’ai pris sur moi pour ne pas lui envoyer un message pour lui demander les raisons de son silence, que mon cœur s’est serré de ne pas l’avoir à mes côtés ou au moment de nous quitter mais ce dont je suis certaine c’est que je lui fais entièrement confiance et que surtout je ferais tout pour continuer à me battre lors de nos petits bas tant qu’il sera toujours prêt à vouloir se battre pour tout cela avec moi 🙂

Always Keep Fighting
Jared Padalecki – Slogan de sa campagne pour lutter contre les problèmes et la dépression

Cadenas d'amour à Zurich - Trick Or Trip
Cadenas d’amour à Zurich – Trick Or Trip

Alors je ne dirais qu’une chose : une relation à distance, c’est possible.
N’allez pas arrêter votre vie ou renoncer à vos rêves pour une relation. Si celle-ci est pour durer, la distance ne la tuera pas et si c’est le cas, c’est que ce n’était pas votre bonne moitié 🙂
 
Des petites anecdotes de relation à distance à partager ?

Petite française - mais pas SI petite - expatriée depuis 2011. Après le Royaume-Uni chez les Gallois et l'Allemagne chez les Schwab, c'est au tour du Canada chez les Québécois. Passionnée de voyage, d'expatriation, de culture, de cuisine et du DIY, j'aime partager et discuter autour de ces thèmes.

COMMENTAIRES

Écrire un commentaire