Shirakawago en bus – Itinéraires, prix et infos pratiques

Visiter Shirakawago en bus - Japon - Trick Or Trip

Si vous voulez profiter de ces petits villages classés des alpes japonaises sans être limité au stop de Shirakawago ou aux circuits touristiques aux prix exorbitants, c’est tout à fait possible. Visiter les différents points du site de Shirakawago en bus demande de l’organisation mais cela a vraiment valu le coup.
Je vous présente toutes les informations utiles concernant le réseau, les différentes lignes, les pass et les consignes. Vous verrez, visiter le site de Shirakawago en bus n’est finalement pas si compliqué.

Clarification sur Shirakawago

Shirakawago ce n’est pas le nom d’un village mais une zone regroupant plusieurs villages historiques dans les alpes japonaises, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO : Ogimachi, Suganuma, Gokayama et Ainokura.
La gare routière du même nom est en fait le cœur du réseau de bus des alpes japonaises. Il permet de visiter le village de Ogimachi et le musée en plein air, les spots les plus connus du site de Shirakawago.

Le réseau des transports autour de Shirakawago

Afin de bien comprendre les différentes lignes et les possibilités de liaisons qui s’offrent à vous, un graphique est plus approprié.
JPRail résume très bien la chose.

Schéma des différentes lignes de transport dans les alpes japonaises pour visiter Shirakawago. Source : JPRail.com
Schéma des différentes lignes de transport dans les alpes japonaises pour visiter Shirakawago. Source : JPRail.com

Visiter Shirakawago en bus

Visiter uniquement le site principal d’Ogimachi

Si vous ne voulez visiter que Ogimachi, alors il faut s’arrêter à Shirakawago.
Les lignes de bus longues distances proposées par Nori et Hokutestu et desservant Shirakawago sont liées aux villes de Takayama, Toyama et Kanazawa.

Horaires des bus Nori et Hokutetsu
Sur la ligne de Takayama <-> Kanazawa, le trajet Shirakawago <-> Suganuma / Gokayama n’est pas possible même si le bus s’y arrête.

Visiter tous les villages classés de Shirakawago

Il est possible de visiter Ogimachi, ainsi que tous les autres villages, grâce au bus local qui dessert tous les stops entre Shirakawago et Takaoka.
Cette ligne, appelée Sekai-Isan, qui signifie « Ligne du Patrimoine Mondial », est la seule à desservir tous les stops du site de Shirakawago.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Trick or Trip (@trickortrip) le

Les stops et horaires

Pour accéder aux différents sites, voici les noms des stops.
Ogimachi : Shirakawago
Suganuma et Gokayama : Suganuma – Marchez pour rejoindre le village de Gokayama. Un tunnel relie ensuite les deux villages.
Ainokura : Ainokuraguchi

Le site de Gokayama met désormais à disposition les horaires de l’année en cours et donne une indication de temps de route entre les stops. Je vous conseille de les consulter car il y a peu de bus et il faut donc optimiser son itinéraire pour pouvoir profiter et éviter de longues attentes aux stops.
Rendez-vous ici, puis cliquez sur le lien des horaires (World heritage bus Timetable).

Gare routière de Shirakawago - Japon - Shirakawago en bus - Trick Or Trip
Gare routière de Shirakawago

Les pass pour profiter de Shirakawago en bus à moindre coût

Il existe différents pass permettant de s’arrêter à tous les arrêts de bus entre Shirakawago et Takaoka.
– Un pass de deux jours entre Takaoka et Shirakawago : 3500 yens.
– Un pass d’un jour, utilisable dans un seul sens Takaoka <-> Shirakawago : 2000 yens.

Si vous voulez relier Takayama à Takaoka, il existe un pass 3 jours à 3900 Yens. Ce dernier permet de voyager dans un seul sens, de s’arrêter à tous les stops entre Takaoka et Shirakawago en utilisant la Sekai-Isan, et d’avoir une place réservée dans un bus longue distance entre Takayama et Shirakawago.
Il est également très pratique si vous voulez vous arrêter dormir dans un gasshô-zukuri, ces maisons aux toits de chaume, dans un ryokan, ces maisons traditionnelles japonaises avec une expérience futon et autre, ou profiter d’un onsen, ces bains chauds extérieurs, le tout dans un décor féerique.

Pour continuer votre chemin vers le nord ou vers l’est, il est possible de récupérer le Hokuriku Shinkansen à Shin Takaoka (inclus dans le JR Pass) ou les trains locaux à Takaoka (non inclus dans le JR pass). Ces derniers desservent Toyama et Kanazawa mais vont vers d’autres destinations plus éloignées.

Itinéraires possibles de Takayama vers Kanazawa et leurs prix

De mon côté, comme indiqué dans mon itinéraire de 3 semaines au Japon, j’ai effectué la visite de Takayama vers Kanazawa.
Sans pass et sans JR pass : 5780 Yens
1. Bus longue distance Takayama -> Shirakawa-go : 2470 Yens
2. Bus Sekai-Isan Shirakawago -> Suganuma / Gokayama : 860 Yens
3. Bus Suganuma / Gokayama -> Ainokura : 700 Yens
3. Bus Ainokura -> Takaoka : 1000 Yens
4. Train IR Ishikawa Railway Takoka -> Kanazawa : 750 Yens

Avec pass et sans JR Pass : 4730 Yens
1. Pass 3 jours Takayama -> Takoka : 3980 Yens
2. Train IR Ishikawa Railway Takoka -> Kanazawa : 750 Yens

Avec Pass et avec JR Pass : 3980 Yens
1. Pass 3 jours Takayama -> Shin-Takoka : 3980 Yens
2. Shinkansen Shin-Takoka -> Kanazawa : 0 Yen

Comme vous pouvez le voir, ce pass 3 jours vaut vraiment la peine.

Pass 3 jours pour visiter le site de Shikarawago en bus depuis Takayama
Pass 3 jours pour visiter le site de Shikarawago en depuis Takayama

Les consignes à bagages

Chaque village a des consignes à bagages appelées Coin Locker. Les prix varient en fonction de leur taille et de l’arrêt. Comptez 100-200 Yens pour un bagage moyen. Shirakawago est par contre un peu plus cher. Les monnayeurs n’acceptent que les pièces de 100 yens, alors prévoyez votre monnaie.

À Ogimachi, les consignes sont sur le côté de la gare des bus. Il est possible d’aller déposer ses valises au centre d’information de la gare routière si ces derniers sont pleins.
Pour Suganuma et Ainokura, les consignes sont dans les arrêts de bus mais peu nombreuses.

Il est possible de visiter le site de Shirakawago en bus en une journée.
Je vous conseille de partir avec le premier bus afin d’éviter le bain de foule à Ogimachi, qui est le village le plus visité par les circuits. Vous pourrez alors visiter tous les sites sans vous presser et sans arriver à votre destination tard dans la nuit.

Petite française - mais pas SI petite - expatriée depuis 2011. Après le Royaume-Uni chez les Gallois et l'Allemagne chez les Schwab, c'est au tour du Canada chez les Québécois. Passionnée de voyage, d'expatriation, de culture, de cuisine et du DIY, j'aime partager et discuter autour de ces thèmes.

COMMENTAIRES

Écrire un commentaire